MONESTIER D’AMBEL Isère Calme, espace, paysages exceptionnels !

logo du site
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère
  • MONESTIER D'AMBEL Isère

Accueil du site > Présentation de la commune > Patrimoine local

Patrimoine local

L’église communale a été construite aux XIIème et XVIIème siècles (clef auprès de madame Sylvie BLANCHARD habitant au village ou auprès du maire et des adjoints). La commune de MONESTIER D’AMBEL tient son nom d’un prieuré (monastère) qui fut créé vers 810 par saint ELDRAD. Intérieur de l'église Ecoutons Gérard CARDIN, ancien maire de CORPS et conseiller général, spécialiste local de Saint ELDRAD, nous parler de lui :

" ELDRAD serait né en 781 ou 784 à AMBEL commune voisine, au confluent du Drac et de la Souloise, d’un père capitaine Burgonde, nommé Aldradus et d’une femme prénommée Leodda : ils lui donnent le nom Burgonde de Heldrad (héros prudent). Devenu jeune adulte, il se dépouille de tout et s’engage sur les chemins de la Foi. Il fonde l’église d’Ambel, vraisemblablement l’église Saint Pierre à CORPS et l’église de MONESTIER D’AMBEL avec un petit prieuré pour accueillir les voyageurs, les infirmes et les malades. Vers les années 814, il choisit la vie monastique et part à la recherche d’un lieu de prières qui lui convienne, en Provence, et il arrive début 815 à l’abbaye de NOVALESE (près de Suze en Italie) où il est accueilli par l’abbé Amblulfe. Il est ordonné prêtre le 29 septembre 815, et en 834, à l’unanimité des moines, il est élu Abbé de l’abbaye de NOVALESE où il restera jusqu’à sa mort le 13 mars 875, à l’age de 94 ans. Il a fondé agalement MONESTIER LES BAINS (Hautes-Alpes) pour secourir les voyageurs qui passaient par le Lautaret et Briançon pour se rendre en Italie. Il fut un personnage important de son époque : il édite une correspondance avec Florus de LYON, diacre théologien important de l’école lyonnaise, à qui il demande (suivant en cela les recommandations de Charlemagne) la correction du Psautier (recueil de psaumes) : en effet, suite aux copies successives de celui-ci, au cours des siècles, par des moines, il était trés déformé. Au pied du Mont Cenis, côté italien, il faut visiter l’Abbaye de Novalese : une chapelle romane du XIème siècle, est décorée de multiples fresques relatant la vie de Saint Eldrad, dont une représentant Saint Eldrad travaillant la terre d’Ambel au pied du château. Enfin il faut également visiter l’église paroissiale où se trouve exposée une magnifique châsse du XII-XIIIé siècles en argent. "

A CORPS, dans l’église deux vitraux représentent SAINT ELDRAD (un dans l’abside et un à gauche de l’entrée). Il y a également un statue moderne de celui-ci sur la place devant la Médiathèque. Dans l’église de MONESTIER D’AMBEL, une statue en bois a été réalisée par un artiste local monsieur FRANCESCHINI. Statue de St Eldrad



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF